Budget italien : Bruxelles dénonce un dérapage  » sans précédent  » et demande des explications

En bref

Bruxelles signale un risque de « non-conformité » avec les règles européennes, qui pourrait l’amener à rejeter ce budget.

Les faits

Bras de fer entre Bruxelles et la coalition populiste au pouvoir en Italie

entamé jeudi 18 octobre

en réclamant officiellement des « clarifications » à Rome quant à son dérapage budgétaire « sans précédent dans l’histoire du Pacte de stabilité et de croissance »

Bruxelles dénonce un risque de « non-conformité grave » avec les règles européennes

qui pourrait l’amener à rejeter ce budget

ce qui ne s’est encore jamais produit dans l’histoire de l’UE

Contexte

Comme l’ensemble des pays de la zone euro, l’Italie a envoyé lundi son projet de budget 2019 à l’exécutif européen.

Les chiffres

Trajectoire budgétaire présentée par l’Italie

déficit public à 2,4 % du PIB

très éloignée des 0,8 % promis par le précédent gouvernement de centre gauche


pumpcast


avatar

Giovanni Tria

Ministre de l’Économie et des Finances italien

Né le 28 septembre 1948 à Rome

Economiste et homme politique italien.

Professeur de politiques économiques à l’université de Rome « Tor Vergata »

Nommé en 2018 ministre de l’Économie et des Finances dans le gouvernement Conte

avatar

Giuseppe Conte

Président du Conseil des ministres italien

Né le 8 août 1964 à Volturara Appula

Juriste et homme d’État italien

Professeur de droit privé, alors inconnu de la scène politique, il est nommé président du Conseil des ministres fin mai 2018 sur proposition de l’alliance formée par le M5S et la Ligue

Son gouvernement est formé et entre en fonctions le 1er juin


En savoir plus sur

lemonde.fr